Présence éternelle

 

Il y a quelques jours, j’ai pris un peu de mon temps pour faire une animation très simple au profit d’un hôpital à proximité de mon domicile et offrir un peu de mon temps aux enfants hospitalisés et à leurs familles….

J’y suis parti le cœur léger, sûr de ma capacité à provoquer au moins un sourire ou une émotion et espérant laisser un souvenir agréable à tous, autant pour les patients que le personnel soignant.

Je me revois encore passer la porte sécurisée du service de pédiatrie, admirer les décorations colorées sur les murs, le sapin de noël, les guirlandes…
A cet instant encore, je voyais toutes ces choses comme les présages heureux des moments qui allaient suivre…

Mais en pénétrant dans la salle de réunion du service, j’ai vu l’ensemble des soignants plongé dans un silence fracassant, les visages anéantis…

Un ange avait rejoint le ciel le matin même…

Ma prestation allait commencer pourtant…
et elle m’apparaissait aussi futile qu’indispensable…

Aurai-je la force de passer outre ? En serai-je capable ?

Cette réalité que l’on imagine parfois en serrant ses propres enfants dans ses bras m’apparaissait là, brute et froide, implacable…

Ma peine s’est un peu adoucie en se muant en admiration pour les soignants du service que j’ai vu sourire, jouer, participer avec les enfants au spectacle que j’ ai tenté de mener tant bien que mal…

Et lorsque que j’ai par moment croisé le regard d’un médecin, d’une aide soignante j’ai lu leur volonté de se battre et d’être au service des autres malgré tout… au delà de tout…

Et je me suis senti honoré et fier de partager pour un jour le secret qui les lie…

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *